Mercredi 21 novembre de 14h à 16h30entrée libreECPC, Gonfreville l’Orcher

Education à l’image en Région

Avec Passeurs d’Images Normandie, nous partageons une conviction commune, l’éducation à l’image est un puissant levier pour le développement personnel et l’émancipation des individus. C’est ce que nous défendons au travers des actions que nous menons. Afin de valoriser les réalisations des jeunes qui bénéficient de ces actions, nous organisons ce temps d’échange et de projection privilégiésoù se créé le dialogue entre eux et le public, sur leur expérience, et le sujet qu’ils ont choisi d’aborder.

de 14h à 16h30Entrée libre

MEMOIRE DU FORT

Ciné concert lecture, 40 min
Un spectacle créé et interprété par des jeunes de l’association Du grain à démoudre et des élèves musiciens des classes CHAM du CEM. Il met en scène l’histoire du Fort de Tourneville., Le résultat est à la fois documentaire, musical et théâtral. On y découvre des documents d’archives rares et des témoignages d’anciens soldats, qui racontent la vie du fort, de sa construction au mitan du 19 ème siècle, jusqu’à sa requalification récente.
Les jeunes ont été accompagnés par Jean-Marie Châtelier (réalisateur) et Jean-François Thieulen (musicien et historien).
Ce projet a été mené dans le cadre de l’appel à projet « Devoir de Mémoire » initié par le Département, avec le soutien de la Ville du Havre et la participation des archives municipales.

MES CHERS PARENTS

Clip – 3’
Réalisé par les enfants du Centre social des Andelys
« Je me rends compte dorénavant du sacrifice de ces guerriers dont on parlera encore dans cent ans. » Voici un des vers chantés par les enfants dans leur chanson originale mise en images dans ce très beau clip : « Mes chers parents ». Inspirée du film d’animation « Adama », elle conte en filigrane l’histoire des tirailleurs africains, ces héros de la première guerre mondiale qu’on a tendance à oublier. A l’occasion du Centenaire de l’Armistice, ce clip les met à l’honneur !
Avec l’aide de Olivier Delahaye (musicien – Nautylus prod.) et Valentin Béchade (technicien effets spéciaux – Naïa productions)

LE 41

docu-fiction – 22’
Réalisé par les jeunes du Service d’Accueil d’Urgence (IDEFHI – Canteleu)
Atigou est une jeune migrant guinéen qui vient d’être pris en charge en France et se voir placé dans un foyer d’accueil d’urgence. Il y découvre la vie en foyer : le rôle des éducateurs, les rapports de conflit et d’entraide qui s’y jouent avec les autres jeunes… La disparition du téléphone d’Atigou, son seul lien avec sa famille restée au pays, complique la situation.
Avec l’aide de Michael Leclere, réalisateur

LA PESTE

fiction – 15’

Réalisé par les jeunes de l’Institut Médico-Educatif du Chant du Loup (IDEFHI – Canteleu)
Dans ce court métrage, qui évolue entre thriller et comédie, nous découvrons Tom, enfant timide et maladroit, sujet aux moqueries. Il fait équipe avec Sasha, une fille aux airs de garçon manqué, afin d’élucider un crime dont ils sont les seuls témoins… La résolution du mystère nous rappelle une règle élémentaire : il ne faut pas se fier aux apparences !
Avec l’aide de Michael Leclere, réalisateur

MA JOURNEE CHEZ LES NON AUTISTES

Documentaire 12’56

Réalisé par les jeunes de l’association Du grain à démoudre en partenariat avec les P’tits Paps, à l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.
Grâce aux témoignages des membres de l’association, des parents et des intervenants, on découvre comment l’association Les P’tits Paps vient en aide aux familles d’enfants ayant des troubles autistiques. Elle propose des activités de loisirs ou éducatives, de l’écoute et de l’accompagnement pour comprendre les troubles, des outils pour aider la communication entre l’enfant et sa famille…afin que les enfants et leur parents puissent vivre avec leur différence et ne soient pas isolés.
Avec l’aide de William Tasse
Avec le soutien du dispositif JAVA du Département de Seine Maritime